Précédent

ⓘ Route départementale 46 (Vosges)




                                     

ⓘ Route départementale 46 (Vosges)

La route départementale RD 46 est une route départementale des Vosges, qui relie Épinal à Rambervillers. Cette route est jugée très dangereuse par ses nombreux accidents mortels qui sy produisent chaque année.

Un projet était porté par le Conseil général pour doubler la RD46 depuis Épinal en direction de lAlsace et de Saint-Dié-des-Vosges Y Vosgien. En effet, lévolution du trafic entre Épinal et Rambervillers - passé de 6180 à 8160 véhicules par jour soit une progression de 32 % entre 1994 et 2004 - fait que le Conseil général des Vosges avait choisi de concentrer prioritairement ses moyens sur cette section de laxe Est Ouest. Un nouvel échangeur avec la RN57 devait également voir le jour sur le secteur de La Voivre à Épinal pour raccorder cette nouvelle voie mais la suppression envisagée de léchangeur actuel de Jeuxey était contesté par la population à cause des nombreux flux locaux sur le secteur zones commerciales. Le projet est finalement abandonné en 2016, par manque de moyens financiers.

                                     

1. Analyse du projet

Sur quelque 100 hectares, soit une bande de terrain d’une largeur moyenne de 50 mètres sur 21 kilomètres, cette route devait être aménagée en voie expresse à 2x1 voie, avec créneau de dépassement dans un premier temps et ne mettant pas à l’écart les communes actuellement traversées par la RD 46. Les emprises de terrains et les ouvrages dart avaient été prévus pour un passage ultérieur en 2x2 voies.

Le tracé qui avait été retenu, après consultation des collectivités concernées, avait été proposé à la Déclaration d’Utilité Publique DUP fin 2004. Les travaux, qui devaient initialement commencer en 2007, ont pris du retard à la suite de la décentralisation et de la crise financière. Larrêté préfectoral du 26 mars 2008 déclare lutilité publique des travaux de déviation de cette nouvelle RD 46 et de raccordement à la RN 57 sur le secteur dÉpinal. Le projet est finalement abandonné en 2016.

Le tracé était prévu avec 4 échangeurs, 49 ouvrages d’art destinés à rétablir les routes ou les cours d’eau conçus ou adaptables pour une 2x2 voies, 16 bassins de rétention pour recueillir les eaux de ruissellement, et financé par 10 années de budget du CG88. Telles étaient les données de cette voie bidirectionnelle adaptée au trafic actuel, avec d’éventuels créneaux à 3 ou 4 voies, au cours des années 2000.

Les communes concernés par le projet étaient Épinal, Jeuxey, Longchamp, Sercoeur, Padoux, Vomécourt et Rambervillers.

Lobjectif dune 2x2 voies de Saint-Dié-des-Vosges jusquà Bulgnéville A31, évitant Épinal par le Nord, est repoussé à un futur lointain.

                                     

2. Raccordement dans lAgglomération Spinalienne

Initialement, deux demi échangeurs devaient être réalisés. Le 1 er tourné au sud à lemplacement de léchangeur actuel de Jeuxey, et le 2 e tourné au nord situé à environ 1.2 km. Ces deux demi échangeurs devaient être reliés par une nouvelle voie dans la zone dactivité du Saut-le-Cerf, ce qui aurait améliorer le fonctionnement général de cette zone, et éviter les flux commerciaux locaux sur la RN 57 en lui redonnant sa vocation de transit initiale. Néanmoins, ce projet départemental avait reçu un avis défavorable de lIngénieur Général Spécialisé "Routes" le 16/12/2004.

Une autre réflexion densemble avait été engagée par la suite. Le nouveau projet prévoyait la construction dun nouvel échangeur dans la zone économique de La Voivre et la destruction des bretelles de liaisons avec la RN 57 sur léchangeur de Jeuxey.

Cependant, cette solution devait gérer plusieurs problèmes importants de trafic:

  • les flux quotidiens des populations locales.
  • les flux commerciaux entre les différentes zones commerciales du secteur.
  • les flux de transit entre les 2 voies RN 57 et RD 46.

Or cette hypothèse contournait le problème de saturation des axes RD 46, RD420 et RN 57 sur le secteur de lAgglomération Spinalienne en reportant les problèmes de circulation à lintérieur même de la zone industrielle de La Voivre, sur le secteur de lhypermarché Carrefour de Jeuxey et ses zones commerciales et ainsi quaux abords de la RN 57 en risquant de provoquer des remontées de files aux heures de pointes. Dautre part, les magasins implantés sur le Parc Économique du Saut-le-Cerf et sur les ZAC de la commune de Jeuxey craignaient de se retrouver en "fond de zone" en inversant leur accès Nord / Sud avec la RN 57. Cette crainte était légitimement fondée dans le sens où les automobilistes venant des directions de Nancy ou Remiremont devaient faire des détours plus longs pour se rendre de la RN 57 à lintérieur de lune de ces zones commerciales et vice versa, augmentant encore un peu plus la circulation sur ses axes déjà chargés. alors que lactuel échangeur de Jeuxey rempli normalement cette fonction.

                                     

3. Tracés alternatifs

Un tracé plus au sud permettrait denglober le raccordement des communes de Deyvillers et dAydoilles, situées légèrement plus au sud de lAgglomération spinalienne, et actuellement reliées par la RD420. Cette hypothèse aurait également lavantage de servir de nouvel axe de passage aux vacanciers se rendant dans les stations du massif des Vosges en évitant ainsi le passage actuel par léchangeur de la RN 57 avec la RD420 et la RD11.

Un tracé plus au nord permettrait un prolongement de la D166 allant vers louest du département. Le tracé passerait alors près de léchangeur nord dÉpinal, au niveau de la commune de Chavelot.

Les utilisateurs ont également recherché:

...
...
...